Pierre Lellouche, député LR, quitte la vie politique et rend sa carte dégoûté par "l'hystérie de la secte" Fillon

franceinfo
Pierre Lellouche, député LR, quitte la vie politique et rend sa carte dégoûté par "l'hystérie de la secte" Fillon

À 66 ans, Pierre Lellouche, député Les Républicains, quitte la vie politique et laisse la place "à la génération suivante" annonce l'ancien secrétaire d'État dans une lettre publiée, dans la soirée du mercredi 26 avril. "Après 24 années de mandat à l'assemblée nationale", Pierre Lellouche veut acter son "besoin de renouvellement".

Dans cette lettre, Pierre Lellouche tacle le candidat Emmanuel Macron considérant que le "jeunisme n'est pas en soi le remède magique aux défis considérables que connaît notre pays". Cependant, sa "percée fulgurante confirme clairement une aspiration à changer en profondeur notre classe politique". Une aspiration qui, selon Pierre Lellouche, participe à "l'effondrement des partis dits de gouvernement".

Pierre Lellouche a fait les comptes. Républicains et Socialistes représentent "à peine plus du quart des suffrages exprimés" après ce premier tour de l'élection présidentielle.

Ce changement vient sanctionner des décennies "d'échecs et d'immobilisme". Pierre Lellouche assume avoir une "part de responsabilité dans l'échec collectif de ma génération". Il est donc temps "de quitter la scène" après cette campagne électorale qu'il a vécu comme étant "une épreuve épouvantable".

[François Fillon] a tenu à toute force à aller jusqu'au bout du suicide personnel et collectif

Pierre Lellouche
député LR de Paris

dans une lettre publiée sur son blog

Pierre Lellouche égratigne aussi son candidat François Fillon. Le candidat, vainqueur de la primaire de la droite et du centre, s'est maintenu "jusqu'au bout du suicide personnel et collectif". Résultat, "ma famille politique en est réduite à appeler à voter (...) Lire la suite sur Francetv info

Présidentielle : droite et gauche règlent leurs comptes en interne
Présidentielle : les Républicains appellent à voter contre Marine Le Pen
La présidentielle bouleverse le paysage politique français
4 Vérités - Présidentielle : "Il y a un risque que le FN accède au pouvoir", estime Woerth
Présidentielle : déroute historique pour le PS et les Républicains

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages