Pierre-Jean Chalençon se défend encore dans l'affaire des dîners clandestins : “On a mis mon nom en pâture, c'est de la diffamation"

·1 min de lecture

L'affaire des dîners clandestins se poursuit avec toujours autant de sons de cloches. Pierre-Jean Chalençon, interrogé ce samedi par BFMTV au lendemain de sa garde à vue - lors de laquelle il a été interrogé sur l'affaire des dîners clandestins - a clamé, une fois de plus, son innocence. "Je me sens malgré moi mis dans cette histoire", lâche le collectionneur avant d'ajouter : "Je n'y suis absolument pour rien, je n'ai jamais fait de dîners clandestins". Pierre-Jean Chalençon l'assure, le soir au Palais Vivienne, il dîne "seul". Le collectionneur, qui se pense vraisemblablement victime d'une machination, déclare : "On a mis mon nom en pâture, c'est de la diffamation, c'est totalement aberrant." Selon lui, l'acharnement médiatique dont il fait l'objet depuis une semaine est dû à l'image qu'il renvoie. "Le problème, c'est que j'ai une grande gueule et que je suis populaire", déplore Pierre-Jean Chalençon. Clamant son innocence dans cette histoire, le brocanteur va jusqu'à afficher son soutien aux personnes qui condamnent les dîners clandestins. "Je suis solidaire de tous ces gens car je trouve ça totalement indécent (...) C'est la lutte des classes qui revient en 2021 et c'est angoissant, c'est terrible", lâche le collectionneur en reconnaissant, cependant, que les débordements sont compréhensibles. "Qu'est ce que vous voulez ? Le bateau prend l'eau, les gens sont épuisés, ils ont besoin de vivre, on a besoin de vivre."

Pierre-Jean Chalençon: "Je (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Julien Clerc explique sur Vivement Dimanche : pourquoi il passait pour un personnage désagréable ?
Kim Kardashian : elle pose en signe de paix après son titre de milliardaire sur la liste Forbes
Demain à la une : que sont-ils devenus ?
Code Quantum : que sont-ils devenus ?
Madame est servie : que sont-ils devenus ?