Pierre-Jean Chalençon à propos des dîners clandestins : "Si le prince Philip était mort une semaine plus tôt, on n’en aurait pas parlé'

·1 min de lecture

Depuis la diffusion d’un reportage de M6 début avril, l’affaire des repas clandestins a provoqué un véritable tsunami dans la planète people. Mis en cause, l'ancien acheteur d'"Affaires conclues" aurait organisé des repas dans son Palais Vivienne en pleine pandémie de Coronavirus.

Alors qu'il s'est déjà exprimé plusieurs fois, l'antiquaire est une nouvelle fois revenu sur les événements dans les colonnes d'Ici Paris ce mercredi 28 avril. Le fan de Napoléon Bonaparte affirme : "cela fait des mois que je n’ai pas organisé de soirées ici. Quand j’invite des copains, ils sont maximum trois".

À lire également

Pierre-Jean Chalençon s'agace et allume "la sorcière" Isabelle Balkany

Pierre-Jean Chalençon estime d'ailleurs avoir été victime d’une tentative d’assassinat médiatique ! Il se défend : "Si le prince Philip état mort une semaine plus tôt, on n’en aurait pas parlé", ose-t-il affirmer, alors que le mari d'Elisabeth II s’est éteint le 9 avril. La polémique des dîners clandestins, elle, a débuté le 2 avril 2021, suite au fameux reportage qui a mis le feu aux poudres.

"S’attaquer à des gens qui défendent le patrimoine et qui veulent s’en sortir, je trouve ça très méchant et in... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi