Pierre Casiraghi : ce défi sportif auquel il a renoncé pour sa femme et ses enfants

·1 min de lecture

A partir du 9 novembre prochain, une course mythique débutera aux Sables-d'Olonne : le Vendée Globe. 33 skippers vont s'élancer et vivre un confinement à leur manière, dont le poulain de Pierre Casiraghi. Le fils de Caroline de Monaco, passionné de voile, soutient le navigateur allemand Boris Herrmann, qui va concourir à bord du Seaexplorer-Yacht Club de Monaco. Dans une interview accordée à Point de vue, le frère de Charlotte Casiraghi raconte les enjeux de cette course (le bateau disposera d'un véritable laboratoire scientifique à bord), et évoque également sa vie de famille.

Le jeune homme de 33 ans a ainsi dû renoncer à la compétition. A la question de nos confrères : "n'aviez-vous pas envie de prendre le départ ?", il répond sans détour : "Forcément un peu... J'aime l'esprit d'aventure, ces moments difficiles où il faut trouver la force d'aller de l'avant, de pousser les limites, de forcer le bateau, de le réparer et de remettre les voiles." Pierre Casiraghi s'estime pas assez compétent : "je n'ai pas le niveau de Boris, ni son expérience ni sa force mentale pour me lancer dans un tour du monde en solitaire."

Surtout, le jeune père de famille ne veut pas partir loin de ses deux jeunes fils, Stefano et Francesco, âgés de 3 et 2 ans. "Ce serait impossible pour moi de les laisser pendant une si longue période. Plus tard peut-être, quand ils seront grands. Mon rôle maintenant est de soutenir Boris par tous les moyens", explique Pierre Casiraghi. Reste que sa vie de famille ne (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Brad Pitt "désespéré" : il tend la main à Angelina Jolie
Meghan Markle a-t-elle enfreint les règles de la famille royale pour aller voter ?
VIDÉO - Lorie en colère contre la presse people : elle rectifie des erreurs sur sa fille
Olivier Véran « n’est pas dans l’affect » : sa compagne Coralie Dubost se confie
Melania Trump ultra chic : pas de masque mais une tenue à cinq chiffres pour aller voter