Pierre-André Taguieff : un livre pour penser "contre et avec" Nietzsche

·1 min de lecture

Dans " Les nietzschéens et leurs ennemis " (Cerf), l’historien des idées Pierre-André Taguieff interroge avec érudition les nombreuses réceptions de Nietzsche et invite à " désidéologiser " le philosophe allemand afin de mieux appréhender la singularité de sa pensée.

Peu de philosophes ont eu autant d’héritiers que Friedrich Nietzsche. En surgissant dans l’histoire de la philosophie, son œuvre iconoclaste a bouleversé nombre de grands acquis de la pensée " classique " – la raison, la morale, les valeurs etc. –, inaugurant ce que l’on appellera plus tard " la philosophie du soupçon ".La puissance de séduction de philosophe allemand s’explique à la fois par la radicalité de ses vues et par une esthétique du fragment qui lui confère la force d’un puncheur. La postérité de Nietzsche se caractérise principalement par la diversité de sa réception, allant des tentatives de récupération par le national-socialisme allemand aux lectures structuralistes qu’en proposeront Michel Foucault ou Gilles Deleuze.À chacun son NietzscheDans Les nietzschéens et leurs ennemis, l’historien des idées Pierre-André Taguieff entreprend d’établir un panorama exhaustif de ces réceptions tout en mettant en avant l’impossibilité de constituer une figure orthodoxe de Nietzsche. En effet, dans l’œuvre du philosophe allemand, " on rencontre souvent des affirmations qui se contredisent, au point qu’on pourrait postuler que […] à chaque affirmation correspond une affirmation opposée "." Subvertir la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

"Pierre" : "Une demande d’intégration et de mixité, qui récuse ainsi toute la logique d’apartheid portée par les indigénistes"

[VIDÉO] Entretien avec le philosophe André Comte-Sponville

Comment combattre le néolibéralisme ? Débat entre François Boulo et Pierre Jacquemain

Agression sexuelle : la plainte en diffamation de l’ancien ministre Pierre Joxe rejetée en appel