Piercing à l’oreille : 5 questions que tout le monde se pose

·1 min de lecture

Cet hiver 2020/2021, la tendance est au curated ear - comprendre l'accumulation de piercings aux oreilles. Une mode qui a déjà séduit de nombreuses stars : Scarlett Johansson, Charlize Theron, Millie Bobby Brown. Mais le piercing à l’oreille n’est pas si contemporain que l’on pourrait croire. Eh oui, des recherches archéologiques ont démontré que cette pratique existait dès le néolithique.

On note par exemple la découverte d’un homme ayant vécu 2900 avant notre ère, en plein dans l’âge de pierre, arborant plusieurs piercing aux oreilles. Marqueur social en Égypte antique, quelques centaines d’années plus tard, les boucles d’oreille en or étaient notamment portées par des hommes de haut niveau social.

L’ornement d’oreille a par la suite parcouru les siècles, de l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle, avant qu’elle ne se raréfie entre les années 1920 et 1960. À partir des sixties elle regagne du terrain avant d’être adoptée par les hippies et les communautés gays. Arrivé en France dans les années 90, notamment grâce à la mode – et notamment l’avant-gardiste Jean-Paul Gaultier, le piercing s’est progressivement démocratisé avant de devenir un véritable un effet de mode qui séduit toutes couches et tous les âges de la population. Avant de vous laisser tenter, on répond à toute les questions que vous vous êtes jamais posées sur le piercing à l'oreille.

Il est conseillé de se rendre chez un perceur d'oreilles spécialisé. Certains bijoutiers le font également, mais il est plus prudent (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Détox : 5 postures de yoga pour bien digérer les repas de fête
Maquillage de fête : 5 raisons de craquer pour le rehaussement de cils
Maquillage de fête : découvrez les conseils de Sofia Tilbury pour le teint, les yeux et la bouche
PHOTOS - Les 30 plus belles coiffures de fête à tester
PHOTOS - Noël 2020 : 20 jolis savons à s'offrir pour les fêtes