Un Russe a eu une pièce coincée dans le nez pendant 53 ans

·1 min de lecture
Vers l’âge de 6 ans, cet homme s’est enfoncé une pièce d’un kopeck dans le nez lors d’un jeu.

Un Moscovite de 59 ans avait de plus en plus de mal à respirer. Se rendant à l’hôpital le 20 novembre, un médecin lui découvre alors une pièce incrustée dans sa narine droite.

Gêné par cette histoire peu commune, l’homme a préféré rester anonyme selon Ouest-France. C’est le département de la santé de Moscou qui a raconté les détails de cette histoire peu commune : “Vers l’âge de 6 ans, cet homme s’est enfoncé une pièce d’un kopeck dans le nez lors d’un jeu. Mais comme il avait peur d’en parler à sa mère, qui était plutôt sévère, il n’a rien dit puis a fini par complètement oublier cette histoire”.

La pièce s’est comme “fossilisée” précise l’agence. “Depuis plusieurs années, un conglomérat de densité pierreuse, la rhinolite, s’est formé autour de la pièce dans le nez”, pareil à une “coquille”, a ainsi précisé Tatyana Mikhailova, une des spécialistes qui a soigné le patient moscovite.

Opération inéluctable

Privé de plus en plus d’oxygène, l’opération était inéluctable. En une heure et demi, les chirurgiens lui refont la cloison nasale. Le patient est sorti deux jours plus tard mais n’a pas écouté les recommandations du docteur. Il a ainsi enlevé "les boules de coton", nécessaires à la cicatrisation.

“C’est parce qu’il n’a plus sa mère pour le gronder”, a conclu, amusée, Elena Nepryakhina, une des chirurgiennes qui l’a opéré.

Ce contenu peut également vous intéresser :