PicSat, le nanosatellitte silencieux depuis 4 ans, a donné signe de vie !

Étonnant ! Silencieux depuis 4 ans et demi, le nano-satellite PicSat vient d’envoyer des signaux radio, captés par la communauté radio-amateur…

Conçu et fabriqué au Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (Lesia), PicSat avait été lancé à bord d’un lanceur PSLV indien le 10 janvier 2018. Il avait pour seul objectif d’étudier en continu l’étoile Bêta Pictoris grâce à un télescope de seulement cinq centimètres de diamètre. Le but était d’observer un éventuel transit de sa planète géante. Mais le signal avait disparu au bout de 2 mois et l’équipe du projet s’était résolue à cette fin prématurée du satellite. Autour de Sylvestre Lacour, responsable de la mission, l’équipe — en grande partie dissoute — s’est de nouveau mobilisée dans l’urgence pour rétablir une communication montante.

Futura : C’est un radio amateur qui a entendu PicSat ?

Sylvestre Lacour : Oui. C'est visiblement Vlad Chorney (@EU1SAT) qui a twitté le premier hier disant qu'il a entendu Picsat. C'est son tweet qui nous a alertés. On voudrait remercier la communauté des radio amateurs sans laquelle on ne serait pas au courant de la rémission de Picsat. Et on remercie aussi ceux qui suivent notre satellite et récupèrent les télémétries que nous ne sommes pas actuellement en mesure de capter.

Comment analysez-vous la situation et êtes-vous certain que les données sont envoyées par PicSat ?

SL : C’est d’abord une très bonne nouvelle. Certes, très inattendue et surprenante. Oui, nous avons la certitude qu’il s’agit bien de PicSat. Nous avons déchiffré les données de la télémétrie. Il n’y a pas de doute possible. Actuellement, PicSat se trouve à 480 kilomètres d’altitude, ce qui laisse encore plusieurs années avant qu’il ne se désintègre.

Que disent ces données ?

SL : Elles nous renseignent sur la température du satellite, sa vitesse de rotation et la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles