Picasso, Rodin, Chagall : ces artistes et leurs muses exposent leur amour fou à Poitiers

Dans sa nouvelle exposition, le musée Sainte-Croix de Poitiers s'apprête à inviter (en cas de réouverture) les visiteurs dans l'intimité de dix couples emblématiques du monde artistique. Intitulée L’Amour fou ? Intimité et création, l'exposition devrait, si les conditions sanitaires le permettent, ouvrir le 25 mars, pour le plus grand bonheur des employés du musée. "Ça nous change un peu de notre quotidien de ces derniers temps qui était plus du travail de fond, donc ça fait plaisir", se réjouit Pauline Laforêt, régisseuse adjointe du musée Sainte-Croix de Poitiers.Dix couples emblématiques Le visiteur plonge dans les relations sulfureuses, passionnées, sources de création ou de destruction de dix couples d'artistes des années folles. Comme ce célèbre portrait de Kiki de Montparnasse, photographié par Man Ray, en1924. Impertinente et libérée, la jeune femme sera son modèle et sa muse."Au-delà de leur histoire d'amour, l'exposition montre dans quelle mesure la relation amoureuse a pu être un levier à la création artistique ou au contraire un écueil", explique Raphaële Martin-Pigalle, conservatrice des collections des Beaux-Arts des musées de Poitiers. À l'image de la relation de domination qu'entretenait Picasso à l'égard de Dora Maar. Les deux amants se rencontrent en 1936. La passion est immédiate, volcanique et... destructrice. Le peintre amoureux des femmes n'a de cesse d'humilier la grande photographe. Elle l'élève quand lui la rabaisse. Autre couple aux amours tourmentées, Auguste Rodin et Camille Claudel. Elle fut son élève, puis son amie et très vite sa maîtresse. Leur passion, jalonnée de jalousie et de crises existentielles, a donné naissance a une quantité de sculptures de couples qui s'enlacent passionnément. Dans l'ombre du maître, la sculptrice crée sans relâche.Marc et Bella Chagall, Jean Cocteau et Jean Marais, Romaine Brooks et Rubinstein ou encore Foujita et Youki, en tout dix couples d'amoureux exposent leurs transports amoureux au musée Sainte-Croix.Un parcour romanesque de 230 œuvres Grâce à une scénographie construite comme un voyage poétique, l'exposition embarque les visiteurs dans le dédale amoureux des créateurs. Riche de 230 œuvres, le parcours dévoile également la dimension romanesque et complexe des liaisons amoureuses à travers des peintures, dessins, photographies, sculptures, bijoux, correspondances croisées mais aussi des films. Des œuvres prêtées par les plus grands musées parisiens et par des collectionneurs particuliers. Coproduite avec le musée des Beaux-Arts de Quimper, l’exposition n'a pu être montrée que deux semaines dans la ville du Finistère, les responsables du musée de Poitiers espèrent donc pouvoir mener à bien l'aventure. "Cette exposition c'est l'aboutissement de trois ans de travail, donc c'est une fierté pour les équipes du musée et pour la collectivité de préparer la réouverture", assure Charles Reverchon-Billot, adjoint au maire de Poitiers délégué aux droits culturels. En attendant de pouvoir accueillir le public, les premières visites pourraient être virtuelles. "L'amour fou, intimité et création (1910-1940)" au musée Sainte-Croix de Poitiers. Exposition prévue (si les conditions le permettent) du 25 mars au 13 juin 2021 du mardi au vendredi : 11h-18h. Samedi et dimanche : 14h-18h