Pic du Covid-19, ours et musique : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 22 novembre 2021 : une potentielle 5e vague du Covid-19 est attendue en décembre ou janvier, une formation à la présence de l'ours en montagne évoquée et une répartition des styles musicaux selon l'horaire d'écoute a été relevée.

L'actualité des sciences du 22 novembre 2021, c'est :

Santé :

  • Le nombre de patients Covid hospitalisés en soins critiques est "relativement stable" et la 5e vague, si elle devait se produire, n’est pas attendue avant "fin décembre ou en janvier" selon Martin Hirsch, le dirigeant de l’AP-HP.

  • Il déplore un manque de personnel soignant notamment des infirmiers.

  • Les cas de Covid-19 commencent néanmoins à remonter : ils ont presque doublé en une semaine.

Biodiversité : ""

  • Le 20 novembre, en Ariège, un chasseur a abattu une ourse après que celle-ci l’ait agressé pour protéger ses petits.

  • Pour le directeur de l’association Pays de l’Ours-Adet, Alain Reynes, cet évènement démontre qu’il faut former les utilisateurs de la montagne à la présence de cet animal et aux bons réflexes à avoir face à lui.

  • Les oursons devraient pouvoir s’en sortir sans leur mère, selon Alain Reynes.

Cerveau et psy :

  • En observant les flux musicaux de la plate-forme Spotify, des chercheurs ont pu les découper en fonction de leur tempo et de leur puissance sonore suivant le moment de la journée.

  • La chanson audible à toute heure, selon les chercheurs, serait, par son rythme et sa construction musicale, "Every Breath You Take" de The Police.

  • Ainsi, même si les goûts musicaux de chacun diffèrent, tous nous n'écoutons pas n'importe quoi à n'importe quel moment.

Intelligence artificielle :

  • La société américaine Google et le musée du Belvédère de Vienne, en Autriche, ont entrepris de restaurer numériquement trois peintures "maudites" de Gustav Klimt, dont il ne restait que des esquisses ou des photos en noir et blanc.

  • Il aura fallu recréer l’image de chaque tableau en couleur à partir d’indices dispersés, le traduire en algorithme, présenter les différentes images et coloris à l’IA capable de comparer et corriger ses erreurs de teinte.

  • Le chercheur de Google dans l’apprentissage automatique pour l’art, et le conservateur du Belvédère, ont reconnu qu'ils avaient été surpris par les résult[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles