Pic de chaleur : des toits en blanc contre les fortes températures ?

C'est une pratique venue des États-Unis et pleine de bon sens. Afin de lutter contre les fortes températures lors des pics de chaleur, comme celui qui s'abat sur la France cette semaine du 25 juin, pourquoi ne pas peindre son toit en blanc, couleur qui n'absorbe pas la chaleur ? Dans le Finistère, c'est en tout cas le pari pris par l'entreprise Cool Roof, et son carnet de commandes est plein. Une pratique écologique Selon le directeur de la société, en peignant ainsi les bâtiments, le besoin de climatiseur va baisser, un bon point pour l'environnement. "On pourrait gagner quelques dixièmes de degré sur le réchauffement climatique global, mais au niveau local c'est quelques degrés, clairement. Jusqu'à trois ou cinq degrés qui peuvent être gagnés en température subie par les habitants", explique Antoine Horellou.