Pic de chaleur en France : à quand un retour à la normale ?

Alors que les 30 °C ont plusieurs fois été dépassés depuis mi-octobre sur la moitié sud de la France (jusqu'à 32,5 °C à Figari, en Corse), le seuil des 25 °C les plus tardifs a été atteint dans plusieurs villes du nord du pays, jeudi : il a fait 26,6 °C au Mans, dans les Pays de la Loire, ce 27 octobre, du jamais vu depuis les premiers relevés météo de 1951. À Clermont-Ferrand dans le Massif central, la température n'avait jamais dépassé les 25 °C aussi tard dans la saison : il a fait 26,9 °C jeudi, et il fera possiblement 28 à 29 °C samedi ! Les températures atteignent également des niveaux records au cours de la nuit. Nous sommes presque en novembre et le seuil des « nuits tropicales » (plus de 20 °C) a été franchi à Marignane, Montpellier et Arles entre autres. Globalement, les températures moyennes en France excédent de +5 °C les moyennes de saison, et jusqu'à +6,5 °C jeudi !

Un vague de chaleur tardive inédite par sa durée

Météo France précise que « l'indicateur thermique national (c'est-à-dire la température moyenne enregistrée dans 30 stations météo réparties sur l'ensemble du territoire) est au-dessus de 17 °C depuis le 15 octobre excepté un jour, le mardi 25 octobre avec 16,25 °C. C'est totalement inédit. Cependant, des pics de douceur, voire de chaleur exceptionnelle, peuvent se produire fin octobre et y compris jusqu’à la mi-novembre. Par exemple, un pic de chaleur exceptionnelle avait concerné la France du 6 au 9 novembre 2015 avec des températures atteignant, le 8 novembre dans le sud-ouest, 27,8 °C à Biarritz ou 26,7 °C à Bordeaux, mais aussi 26,2 °C à Vichy ou 24 °C à Colmar le 7. Plusieurs épisodes de grande douceur ont eu lieu durant la dernière...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura