Le pic caniculaire en France, du sud jusqu'à la Bretagne

REUTERS/Pascal Rossignol

L'épisode caniculaire se poursuit ce lundi avec un nouveau pic de chaleur. Quinze départements sont en vigilance rouge.

La chaleur s'accentuera lundi, point culminant de l'épisode caniculaire qui s'abat sur l'Hexagone: la carte de France a viré au cramoisi sur une large partie de la façade atlantique, avec 15 départements en vigilance rouge canicule, dont la Gironde, où le feu a regagné en intensité dimanche soir. Nul n'est plus à l'abri: le pic de cette 45e vague de chaleur recensée en France depuis 1947 est attendu sur la façade ouest, notamment dans une Bretagne jusqu'ici protégée par les entrées océaniques. La multiplication de ces phénomènes météorologiques extrêmes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.

La chaleur intense attise les feux, qui se sont multipliés ces derniers jours, des forêts de Gironde aux champs des agriculteurs, qui travaillent parfois de nuit pour éviter qu'une étincelle surgie des lames de la moissonneuse ne vienne embraser leur récolte.

Le feu a gagné la mer

Dimanche soir, le brasier en Gironde a regagné du terrain à la faveur de vents tourbillonnants. Il a dévoré 14.000 hectares de végétation, a indiqué la préfecture lundi matin. Il avait entraîné dimanche de nouvelles évacuations dans le secteur de Landiras. Selon les pompiers - qui sont désormais 1.700 mobilisés selon la préfecture -, 16.200 vacanciers au total ont dû plier bagages en urgence depuis mardi. A la Teste-de-Buch, "le feu est arrivé à la mer" et se dirigeait vers le sud, avait indiqué dimanche soir la préfecture. Sur des vidéos amateurs, on pouvait voir l'immense brasier dévorant la plage de la Lagune, au sud de la dune du Pilat. "Le feu ne devrait toutefois pas atteindre le département des Landes(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles