Pic épidémique : Olivier Véran optimiste, le point sur les indicateurs

·1 min de lecture

"Nous reprenons le contrôle de l'épidémie (...) Le virus commence à moins circuler. Depuis dix jours consécutifs, le nombre de nouveaux diagnostics de Covid-19 diminue, le taux de positivité des tests et le taux d'incidence baissent. Tout porte donc à croire que nous avons passé un pic épidémique", souligne Olivier Véran, dans une interview publiée ce lundi 16 novembre dans plusieurs quotidiens régionaux, dont Le Dauphiné Libéré ou Dernières Nouvelles d'Alsace.

Le pic épidémique annoncé pour ce début de semaine par Jean Castex, lors du dernier point hebdomadaire, semble même avoir eu lieu vendredi dernier, selon le ministre de la Santé, qui précise que l'on a observé "le point haut des admissions à l'hôpital avec 4 900 malades Covid en réanimation, soit les deux tiers du niveau atteint en réanimation lors de la première vague".

S'il se montre optimiste, Olivier Véran demeure prudent : "Nous n'avons pas encore vaincu le virus. Il est trop tôt pour relâcher nos efforts", souligne-t-il.

Taux d'incidence en baisse

Il s'agit du nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants. Il est en baisse depuis le 29 octobre, même si une panne informatique aurait empêché pendant plusieurs jours Santé Publique France de récupérer l'intégralité des résultats des tests PCR.

Selon le dernier bilan hebdomadaire de Santé Publique France : le taux national d'incidence était de 427,6 cas/100 000 habitants en semaine 45 (début novembre), en diminution (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : 1 personne sur 5 souffre d’un état dépressif
Symptômes Covid-19 (coronavirus) : digestifs, nez bouché, maux de tête, durée...
Documentaire Hold-up : des contre-vérité sur le Covid, mais pas que...
DIRECT. Covid-19, les chiffres en France ce 15 novembre : cas, courbes, réa
Le pancréas artificiel expérimenté en France : de quoi s'agit-il ?