Une pianiste anglaise rencontre le succès... en se faisant passer pour un homme

·2 min de lecture

Alors que sa carrière n'arrivait pas à décoller, Annabel Bennett a décidé il y a deux ans de se faire passer pour un homme, prenant le nom d'Arthur Parker. Et elle a enfin connu le succès. Alors que son premier album doit sortir le 20 février, elle a décidé de révéler sa véritable identité.

C'est une histoire peu commune. Annabel Bennett, une pianiste anglaise, sort son premier album fin février, mais sous le nom... d’Arthur Parker. L'artiste, qui avait longtemps échoué à percer, a en effet décidé il y a deux ans de se faire passer pour un homme, et a finalement rencontré le succès sous cette fausse identité. Mais elle a désormais décidé de révéler son secret.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Annabel Bennett est une pianiste autodidacte. Elle se met à composer en 2012, à la mort de son père, un instrumentiste ami de David Bowie. Elle écrit alors des centaines de morceaux de musique classique qu'elle envoie à la BBC et à d'autres diffuseurs, sans succès. Et si elle signe un contrat avec une société de production, les projets intéressants sont systématiquement attribués à ses collègues masculins et sa carrière ne décolle pas.

Son album reste signé Arthur Parker

Il y a deux ans, Annabel Bennett décide donc de... se faire passer pour un homme. Sous le nom d'Arthur Parker, elle envoie à la BBC les mêmes morceaux transmis auparavant sous son identité de femme. Et en peu de temps, Arthur Parker devient le compositeur le plus diffusé par la plateforme "nouveau talent" de la BBC.

La chaîne va alors chercher à contacter Arthur Parker, mais pour ne pas se dévoiler, Annabel ne décroche jamais le téléphone et ne communique que par mail. Aujourd'hui diffusée au Royaume-Uni et à l'étranger, elle révèle sa véritable id...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles