Piégés sur les réseaux sociaux : « Je m'en voulais énormément »

·1 min de lecture

Pour Marianne comme pour Allan et Alicia, tout commence par une simple demande en ami sur Facebook. Une demande adressée par un inconnu. Peu à peu, au fil des conversations, la communication virtuelle mène à des menaces, elles, bien réelles. Marianne s'est fait soutirer plusieurs milliers d'euros par un réseau d'escrocs d'Afrique de l'Ouest. Allan s'est fait poignarder au couteau suite à un faux rendez-vous amoureux. Alicia a été forcée de faire des photos pornographiques par un homme qui prétendait être un professionnel. Quelles sont les tactiques utilisées par les malfaiteurs pour approcher leurs cibles ? Et comment se reconstruire après s'être fait piégé ? Dans le podcast "Dans les Yeux d'Olivier" produit par Europe 1, Olivier Delacroix partage les histoires de trois victimes de cyber-harcèlement, tombées dans des scénarios invraisemblables qui peuvent arriver à n'importe quel utilisateur des réseaux sociaux...

 

[Ecoutez ici ce témoignage] "On a ce sentiment de honte de s'être fait piéger." La vie de Marianne bascule lorsqu'elle se fait aborder sur Facebook par un certain Richard, qui se présente comme un père divorcé depuis deux ans travaillant sur des chantiers. Marianne tombe sous le charme de ce bel homme, d'autant plus séduisant qu'il lui dit avoir donné de son argent à la famille d'un ouvrier décédé pour leur venir en aide. Jusqu'au jour où lui-même se retrouve dans le besoin, et demande à Marianne de lui prêter 2500 euros pour qu'il puisse enfin venir la voir. Mar...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles