Les pièges que pourraient contenir les conventions citoyennes sur l'Europe

Patrick Martin-Genier
Les pièges que pourraient contenir les conventions citoyennes sur l'Europe.

À l'occasion de son déplacement à Rome, Emmanuel Macron a de nouveau évoqué les conventions citoyennes sur l'Europe, sujet qui l'occupe depuis plusieurs mois.

A ce sujet comme sur d'autres, il est assez significatif de constater que Paolo Gentiloni, le président du Conseil italien, lors de sa conférence de presse avec le Président français, n'a absolument pas évoqué le contenu de ce mini-sommet se bornant à des propos somme toute généraux et complètement banals sur l'amitié franco-italienne.

Paolo Gentiloni face aux élections législatives du 4 mars

Il semblait à la peine et il n'a évoqué que de façon prudente le traité du Quirinal sorti subitement de ce sommet consacré essentiellement à la crise migratoire

Paolo Gentiloni, homme compétent mais relativement effacé et doté d'un faible charisme, qui a succédé au tempétueux Mateo Renzi, sait qu'à l'issue des élections législatives italiennes du 4 mars, il y a de fortes chances qu'il ne soit plus président du conseil. Ainsi va la vie politique italienne, marquée elle aussi par la montée en puissance du mouvement populiste cinq étoiles de Beppe Grillo...Quant aux conventions citoyennes il ne les a même pas évoquées tant ce n'était pas son sujet de préoccupation du moment.

Sur ce point, depuis son élection, Emmanuel Macron a fait part de son souhait de "refonder" l'Europe. L'objectif est louable et évidemment pertinent. Toutefois, depuis son élection, il s'est aperçu que cette entreprise serait difficile dans l'état actuel de l'Europe marquée par la montée du populisme, illustrée aussi par la constitution d'un gouvernement de droite allié à l'extrême droite, avec le jeune chancelier Sebastian Kurz lui-même en visite à Paris ce vendredi.

Des conventions citoyennes sous contrôle?

D'autre part, il a lancé l'idée de "conventions citoyennes" sur l'Europe. L'objectif est de donner la parole aux citoyens, aux électeurs en France et en Europe.

Toutefois, l'exercice pourrait tourner au fiasco si un certain nombre de précautions ne...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post