Pièces jaunes : Brigitte Macron n’a rien laissé au hasard

Depuis le 12 juin dernier, Brigitte Macron est investie d’une grande responsabilité, dont les obligations débutent en ce mois de janvier. Il y a six mois, la première dame a en effet été élue à l’unanimité présidente de la Fondation des Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France, et est donc aujourd’hui à la tête de l’opération "Pièces jaunes". Un poste occupé avant elle durant 25 ans par Bernadette Chirac, qui avait préféré démissionner en raison de ses problèmes de santé. Comme l’a révélé vendredi Le Parisien, la compagne d’Emmanuel Macron compte bien faire honneur à cette fondation. Malgré "la peur du ratage ou du mot de trop", explique le journal, Brigitte Macron prend en effet son nouveau rôle très au sérieux et n’a rien laissé au hasard pour le lancement de l’opération visant à récolter de l’argent pour les enfants malades.

"Elle a beaucoup travaillé, consulté des personnels soignants, des médecins, des urgentistes", a assuré dans les colonnes du Parisien son cabinet, qui ajoute que la première dame a également eu l'occasion de discuter avec Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, qui a passé trente ans de sa carrière dans le milieu hospitalier, notamment à l’hôpital-enfants malades Necker, situé à Paris. Brigitte Macron se rend également toutes les semaines au siège de la fondation et a présidé un conseil d'administration peu avant Noël.

"Elle s'imprègne"

Dans le but de préparer le 8 janvier, qui marquera le lancement officiel de l’édition 2020 de l’opération "Pièces jaunes", la

Retrouvez cet article sur GALA

Le prince George surprend les internautes par son étonnante ressemblance avec… le frère de Diana
Galette des rois : qui n'a pas sa fève Johnny Hallyday ?
Emmanuel Macron censuré par Youtube : pourquoi ses vœux étaient inaccessibles
Georges Duboeuf : le "pape du Beaujolais" est mort, Bernard Pivot lui rend un bel hommage
Kate Middleton et William rejoints par Rose Hanbury à la messe avec la reine