Phytothérapie : trois questions pour mieux comprendre la médecine par les plantes

·1 min de lecture

Des plantes pour prévenir et guérir. La médecine par les végétaux, ou phytothérapie, est une approche ancestrale dont on trouve des traces jusqu'à la préhistoire. "La phytothérapie ne cesse depuis de se réinventer, et elle est véritablement utilisée dans le domaine médical depuis 40 ans environ", précise Eric Lorrain, médecin phytothérapeute, auteur de La phyto, ma médecine au naturel. Quelles plantes utiliser et pour quelles pathologies ? Quelles sont les précautions à prendre avant de s'en servir ? Eric Lorrain fait le point lundi dans Sans rendez-vous sur Europe 1. 

Pour quelles pathologies ? 

Il existe des plantes capables d'apaiser voire de soigner toute sorte de douleurs et de pathologies. Il y a d'une part la phytothérapie préventive. "Plusieurs études ont par exemple démontré les vertus antivirales du cyprès sur la grippe ou le papillomavirus", affirme Eric Lorrain. 

La phytothérapie soigne aussi certains troubles neuropsychiques, comme les troubles du sommeil. L'idéal dans ce cas est d'"associer du pavot de Californie à de la valériane ou de la passiflore", deux plantes dont les vertus relaxantes ont été maintes fois démontrées. La passiflore est d'ailleurs également utilisée contre le stress et l'anxiété. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La phytothérapie peut aussi venir à bout de pathologies physiques. La canneberge, par exemple, est couramment utilisée pour guérir les...


Lire la suite sur Europe1