Phytothérapie : les pouvoirs de la sauge

En cuisine, on apprécie son goût prononcé et sa capacité à rehausser les saveurs. Mais ce petit arbuste aux feuilles duveteuses est considéré comme une plante médicinale, parfois même sacrée, depuis très longtemps. On retrouve des traces de cette sauge officinale (il en existe plusieurs espèces) dans l'Égypte ancienne. Lors de rites de purification, on en brûlait quelques feuilles afin de chasser les mauvaises énergies. En phytothérapie, on la conseille en tisane ou en décoction pour faciliter la digestion, réguler la transpiration, tempérer la nervosité et diminuer les douleurs menstruelles.

Ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires lui permettent également de soulager les symptômes du rhume et de la laryngite. On recommande alors d'en faire des gargarismes. À noter qu'elle est riche en vitamine C. En bain de bouche, la sauge a une action calmante sur les aphtes et les inflammations gingivales.

Mode d'emploi

Laissez infuser, pendant 10 minutes, 2 à 3 g de feuilles (séchées ou fraîches) dans une tasse d'eau bouillante. Boire 3 tasses par jour maximum.

Attention ! La sauge est contre-indiquée pour les femmes enceintes, les enfants et les personnes souffrant d'hypertension.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi