La physique des hautes pressions bat le record des 2 millions d'atmosphères

Une équipe de recherche de l'Université de Bayreuth, en collaboration avec des partenaires internationaux, vient d’annoncer via un article publié dans la prestigieuse revue Nature qu’elle avait battu un record dans le domaine de la physique des hautes pressions. Les physiciens ont ainsi pour la première fois commencer à explorer le territoire du comportement de la matière au centre d’astres, comme Uranus dans le Système solaire, ou certaines superterres dans le royaume des exoplanètes, en atteignant presque en laboratoire la pression d’un terapascal, soit 1.000 gigapascals. Pour mémoire, l’atmosphère de la Terre est à une pression moyenne d’environ 100.000 pascals de sorte que, un terapascal, c’est environ 1012 Pa, soit environ 10 millions d’atmosphères !

« La méthode que nous avons développée nous permet pour la première fois de synthétiser de nouvelles structures matérielles dans la gamme terapascal et de les analyser in situ — c'est-à-dire pendant que l'expérience est toujours en cours. De cette façon, nous découvrons des états, des propriétés et des structures jusque-là inconnus de cristaux et nous pouvons considérablement approfondir notre compréhension de la matière en général. Des informations précieuses peuvent être acquises pour l'exploration des planètes telluriques et la synthèse de matériaux fonctionnels utilisés dans des technologies innovantes », explique dans un communiqué le physicien Leonid Dubrovinsky du Bavarian Geoinstitute (BGI) de l'Université de Bayreuth, premier auteur de la publication.

Prix Nobel de physique 1946, Percy Williams Bridgman (1882-1961) a ouvert la voie à l'étude de la matière à haute pression à l'intérieur des planètes. Il a eu comme étudiants Robert Oppenheimer, le grand géophysicien Francis Birch, et le futur prix Nobel de physique John Hasbrouck van Vleck. Il est considéré comme l'un des théoriciens les plus influents de l'opérationnalisme en épistémologie. © Fondation Nobel
Prix Nobel de physique 1946, Percy Williams Bridgman (1882-1961) a ouvert la voie à l'étude de la matière à haute pression à l'intérieur des planètes. Il a eu comme étudiants Robert Oppenheimer, le grand géophysicien Francis Birch, et le futur prix Nobel de physique John Hasbrouck van Vleck. Il est considéré comme l'un des théoriciens les plus influents de l'opérationnalisme en épistémologie. © Fondation Nobel

De Bridgman aux Dubrovinsky

Ces résultats...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles