La phrase de Ciotti sur la différence entre LR et RN déclenche une pluie de critiques

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Eric Ciotti au festival de Cannes en mai 2016 / Montage HuffPost (Photo: REUTERS/Eric Gaillard)
Eric Ciotti au festival de Cannes en mai 2016 / Montage HuffPost (Photo: REUTERS/Eric Gaillard)

DROITE - La petite phrase ne laisse pas la classe politique indifférente. Dans un entretien donné à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a offert une nouvelle version du jeu des sept différences entre Les Républicains et le Rassemblement national.

Interrogé sur les électeurs LR qui pourraient rejoindre finalement Marine Le Pen, l’élu dit vouloir “limiter considérablement l’immigration” et construire de nouvelles places de prison. Relancé sur ces propositions et dans quelle mesure elles différencient son parti de l’ancien Front national, Eric Ciotti précise: “Ce qui nous différencie globalement du Rassemblement national, c’est notre capacité à gouverner”.

Cette petite phrase a également été relayée par le compte Twitter Les Républicains avec un lien vers l’interview, avant que le post ne soit finalement supprimé. Cela n’a pas empêché de nombreux élus de s’en saisir et de la dénoncer, notamment au sein de LREM.

Contrairement à l’eurodéputée Nathalise Loiseau qui y a vu la simple confirmation de “la feuille de papier à cigarette” qu’il y a entre “Eric Ciotti et le RN”, le président du groupe à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner, s’est lui étonné sur Twitter de cette orientation. “Je ne peux pas croire que Les Républicains s’alignent sur le Rassemblement National et sortent du champ républicain”, a notamment écrit l’ancien ministre de l’Intérieur, appelant Christian Jacob et Damien Abad, respectivement président de LR et président du groupe LR à l’Assemblée, &a...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.