8 / 15
Pussy Riot L’objet du scandale ? Un concert sauvage façon prière punk dans la cathédrale Saint-Sauveur de Moscou. Les paroles ? « Marie mère de Dieu, chasse Poutine ». Bilan de l’opération : les Pussy Riot sont arrêtées et placées en détention provisoire. Aujourd’hui, une seule rockeuse a été libérée, les deux autres sont toujours emprisonnées.
En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages