PHOTOS : Victoria de Suède radieuse et fière aux côtés de son mini-moi, la princesse Estelle

·1 min de lecture

L'expression 'Telle mère, telle fille' n'a jamais visé aussi juste. Ce dimanche 25 octobre, trois générations de la famille royale de Suède se sont réunies à Stockholm pour inaugurer le nouveau pont Slussbron. Et si le roi Carl XVI Gustav était très chic dans son pardessus marine accessoirisé d'un chapeau, ce sont la princesse Victoria et la princesse Estelle qui ont attiré tous les regards. L'héritière du trône suédois était resplendissante aux côtés de sa fille de 8 ans, qui est vraiment son mini-moi. De quoi rendre la maman très fière.

La ressemblance entre Victoria de Suède et son aînée était plus que jamais frappante ce dimanche. Car la princesse Estelle n'est pas seulement le portrait craché de maman, il semblerait que mère et fille partagent aussi le même sens de la mode. Pour cette sortie officielle, les deux princesses arboraient ainsi toutes les deux un manteau camel, donnant l'impression de voir double !

Le Daily Mail détaille le look des deux princesses lors de cette apparition où, après avoir coupé un ruban jaune, elles ont foulé ensemble le pont de Slussbron aux côtés du roi Carl XVI Gustav, marchant devant un groupe d'écoliers en veillant à respecter la distanciation sociale. Toujours très stylée, la princesse Victoria de Suède s'est protégée du froid scandinave en s'emmitouflant dans le manteau Manuela Icon de la marque Max Mara en version camel. Un classique hivernal qui coûte tout de même autour de 1580 €. La princesse a opté pour un look ton sur ton puisqu'elle (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Shy’m dévoile ses rondeurs de femme enceinte et crie sa joie : “'Heureuse' n’est pas assez”
Laeticia Hallyday : qu’a-t-elle prévu pour les trois ans de la mort de Johnny ?
“Ce n’est pas Melania”... Donald Trump a-t-il utilisé une doublure de sa femme ? Twitter en ébullition
Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité : “il faut nous aider à partir”
Jean Castex blême face à une engueulade entre François Baroin et Bruno Le Maire : « ils se détestent »