En photos, Thomas Pesquet prêt pour son grand départ pour la Station spatiale

Nathalie Mayer, Journaliste
·1 min de lecture

Le lancement — qui sera d’ailleurs à suivre en direct sur Futura — est prévu pour ce jeudi 22 avril 2021. Peu après midi. À 12 heures 11, exactement, heure de Paris. Une capsule Crew Dragon — la deuxième du nom — développée par la société SpaceX emportera Thomas Pesquet, l’astronaute français, et trois de ses coéquipiers — Shane Kimbrough (États-Unis), Megan MacArthur (États-Unis) et Akihiko Hoshide (Japon) — vers la Station spatiale internationale (ISS).

Thomas Pesquet à son arrivée au Centre spatial Kennedy, le 16 avril 2021. © S. Corvaja, ESA
Thomas Pesquet à son arrivée au Centre spatial Kennedy, le 16 avril 2021. © S. Corvaja, ESA

Le 16 avril dernier, l’équipage arrivait au Centre spatial Kennedy (Floride, États-Unis) pour mettre au point les derniers détails de la mission Alpha. Elle doit durer six mois. Pendant lesquels les astronautes à bord de l’ISS mèneront une centaine d’expériences scientifiques. Et Thomas Pesquet deviendra le premier Français commandant de la station.

L’équipage en tenue lors de la répétition générale du 18 avril 2021. Thomas Pesquet, futur commandant de la mission Alpha, à gauche. © S. Corvaja, ESA
L’équipage en tenue lors de la répétition générale du 18 avril 2021. Thomas Pesquet, futur commandant de la mission Alpha, à gauche. © S. Corvaja, ESA

Ce dimanche 18 avril, les équipes ont organisé une répétition générale du lancement. Une autre aura lieu ce mercredi 21. Mais Thomas Pesquet l’a assuré lors d’une conférence de presse donnée hier : « La fusée est prête. Le vaisseau spatial aussi. L’équipage est heureux et en pleine forme. Tout est réuni pour que nous puissions profiter de nos derniers jours sur Terre. »

Les heures qui précèdent un départ pour l’espace sont jalonnées de nombreuses traditions. Certaines sont héritées des missions Apollo. D’autres sont plus récentes. Ici, celles que l’équipage du Crew Dragon 2 respecteront. © ESA
Les heures qui précèdent un départ pour l’espace sont jalonnées de nombreuses traditions. Certaines sont héritées des missions Apollo. D’autres sont plus récentes. Ici, celles que l’équipage du Crew Dragon 2 respecteront. © ESA

La mission s’annonce mentalement plus difficile

Et justement, au cours de ces derniers jours avant le grand départ, les astronautes poursuivront leur entraînement. Mais ils céderont aussi du temps à quelques traditions. Pour certaines, héritées des missions Apollo. Un peu comme les condamnés à mort, les astronautes auront ainsi le choix de leur...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura