Les photos de la Terre vue de la Lune prises par la sonde coréenne Danuri sont dignes d’un film

This handout image taken on December 31, 2022 and provided by the Korea Aerospace Research Institute (KARI) on January 3, 2023 shows a black-and-white image of the lunar surface and Earth taken by South Korean lunar orbiter Danuri after reaching the moon's orbit. - South Korea's first-ever lunar orbiter Danuri has sent black-and-white photos of the Moon's surface and Earth, the national space centre said on January 3. (Photo by Handout / KARI / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT
HANDOUT / AFP This handout image taken on December 31, 2022 and provided by the Korea Aerospace Research Institute (KARI) on January 3, 2023 shows a black-and-white image of the lunar surface and Earth taken by South Korean lunar orbiter Danuri after reaching the moon's orbit. - South Korea's first-ever lunar orbiter Danuri has sent black-and-white photos of the Moon's surface and Earth, the national space centre said on January 3. (Photo by Handout / KARI / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / The Korea Aerospace Research Institute" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

ESPACE - Des images époustouflantes. La première sonde lunaire de la Corée du Sud, Danuri, a transmis de saisissantes photographies en noir et blanc de la surface lunaire et de la Terre, a fait savoir ce mardi 3 janvier le centre spatial sud-coréen.

Danuri - une contraction de « Dal », qui signifie Lune, et « Nuri » qui signifie profiter - a décollé en août depuis les États-Unis à bord d’une fusée de SpaceX et s’est inséré en orbite lunaire en décembre après un vol prolongé afin d’économiser le carburant.

Ces images, prises entre le 24 décembre et le 1er janvier, ont été réalisées à moins de 120 kilomètres de la surface lunaire, a détaillé l’Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI) dans un communiqué qui a posté quelques clichés sur les réseaux sociaux. Les photos et vidéos seront « utilisées pour sélectionner les sites susceptibles d’accueillir un alunissage en 2032 », a précisé l’institut.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Terre et Lune photographiées par Danuri le 31 décembre 2022 et le 1er janvier 2023 (...). Danuri mène actuellement des travaux tels que la vérification des performances des charges utiles et l’ajustement des erreurs, et devrait effectuer des missions scientifiques et technologiques à grande échelle à partir de février. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Cette photo a été prise à l’aide de la caméra haute résolution (LUTI) présente sur Danuri. Vous pouvez clairement voir les cratères lunaires et la Terre. Description des photos : 1) Photo prise le 24 décembre à 344 km au-dessus de la Lune 2) Photo prise le 28 décembre à 124 km au-dessus de la Lune. »

Cartographier et analyser la surface de la Lune

Danuri effectue une orbite complète autour de la Lune toutes les deux heures. L’orbiteur débutera sa mission scientifique le mois prochain, durant laquelle il cartographiera et analysera la surface lunaire, et effectuera des mesures de la force magnétique et des rayons gamma.

Il testera également l’« internet spatial », une technologie expérimentale, en transmettant des photos et des vidéos à destination de la Terre.

Le président Yoon Suk-yeol avait salué en décembre les exploits de Danuri, parlant d’un « moment historique » dans l’histoire du programme spatial sud-coréen.

La Corée du Sud a présenté des plans ambitieux au sujet de l’espace, dont l’alunissage d’un engin spatial d’ici 2032 et l’envoi sur Mars d’un atterrisseur d’ici 2045.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi