AVANT/APRES: Ces photos témoignent de la puissance de l'ouragan Ida

·2 min de lecture

Au sud-ouest de la Louisiane, près des lacs Pontchartrain, Borgne et Maurepas, le niveau de l'eau est monté de plus d'un mètre en seulement une heure. Attention, les images peuvent mettre du temps à charger. 

Les habitants de Louisiane ont constaté lundi l'ampleur des dégâts causés par le passage de l'ouragan Ida, son gouverneur les qualifiant de «catastrophiques». Première conséquence très tangible des rafales d'Ida: plus d'un million de foyers étaient toujours sans électricité lundi soir, selon le site spécialisé PowerOutage.US. Charriant des vents de 240 km/h, Ida a frappé directement les côtes de la Louisiane dimanche.

A lire aussi : Thomas Pesquet photographie l'oeil de l'ouragan Ida

Grâce aux images de caméras de surveillance des pompiers fixées à Delacroix (sud-ouest), il est possible de se rendre compte de l’intensité folle du phénomène. En à peine une heure, le niveau de l’eau a grimpé de plusieurs mètres par endroit. Dans la ville de LaPlace, des membres de la garde nationale se sont attelés à sauver des habitants prisonniers des eaux toute la journée, aidés par plusieurs hélicoptères, des camions et des bateaux.

Appuyée par la garde nationale, l'agence américaine de gestion d'urgence (FEMA) a dépêché plus de 5.200 personnes pour venir en aide aux sinistrés, a assuré le Pentagone. L'assistance fédérale continuera «aussi longtemps qu'il le faut», a souligné le président Joe Biden lors d'une réunion avec des responsables de la FEMA ainsi que les gouverneurs et maires des communes affectées. Tous les habitants ont encore à l'esprit le douloureux souvenir de Katrina, ouragan qui avait touché terre le 29 août 2005, en Louisiane, 16 ans jour pour jour avant l'arrivée d'Ida. Plus de 1.800 personnes avaient péri et les dégâts s'étaient comptés en milliards de dollars.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles