PHOTOS. Rosemary : l'histoire bouleversante de la fille sacrifiée du clan Kennedy

Une lobotomie décidée sur ordre de son père a détruit la vie de la sœur de John F. Kennedy. Découvrez l'histoire d'un secret de famille dans "Qu'est-il arrivé à Rosemary Kennedy ?", dimanche 10 février, à 22h40, sur France 5.

Printemps 1938, bal de la cour d'Angleterre. Présentée au roi George VI, Rosemary Kennedy affiche un sourire radieux. À 19 ans, la fille aînée de l'ambassadeur américain Joe Kennedy connaît son heure de gloire. Trois années plus tard, le rêve se mue en cauchemar. À l'origine du drame, un secret de famille. À sa naissance, le 13 septembre 1918, Rosemary est maintenue trop longtemps dans le ventre de sa mère. Ayant manqué d'oxygène, elle manifeste, très vite, des troubles, peinant à marcher et à parler. À 10 ans, la fillette écrit mal, ne sait pas couper sa viande, a des humeurs. Chez des gagnants comme les Kennedy, ce décalage est un problème. Pour la "guérir", on lui inflige un traitement à base de piqûres et de médicaments. Guettée avec anxiété, sa sortie dans le monde, à Londres, est un succès. Suivant les cours Montessori, Rosemary s'épanouit.

La lobotomie comme solution au retard mental

Le retour forcé des Kennedy aux États-Unis, après l'entrée en guerre du Royaume-Uni, la fait régresser. La jeune femme de 20 ans, placée dans un institut catholique, fugue, séduit des garçons. Alors qu'il entend lancer ses fils dans l'arène politique, Kennedy craint un scandale. Et prend une décision radicale. Deux chirurgiens lui ayant présenté la lobotomie, expérimentale, comme une solution au retard de sa fille, Joe Kennedy fait opérer Rosemary en novembre 1941, malgré les mises en garde du corps médical. De fait, les liaisons nerveuses de ses lobes frontaux sectionnés, Rosemary ne parvient plus à marcher, ni à parler. Mortifié, son père l'installe dans une clinique près de New York, où la jeune femme retrouve une faible mobilité, puis la fait interner dans un couvent du Wisconsin.

Elle prononçait trois mots : "bébé, mère, Eunice"

Pendant vingt ans, sa mère refusera de s'y rendre. Après la mort de Joe Jr et les assassinats de John et de Bobby, Rose Kennedy dira même : "Pourquoi Dieu m'a-t-il repris trois fils dotés de (...)

Lire la suite sur Telestar.fr

"Voyager en stop, ça redonne foi en l'humanité !"
“Dans ma banlieue, être homosexuel, c'est interdit” Le témoignage poignant de Lyes Alouane, suivi par les équipes d'Envoyé spécial
INTERVIEW. “Quand on commence à gagner, c'est compliqué d'arrêter de jouer.”
INTERVIEW. “Pendant dix-huit ans, de familles d'accueil en foyers, j'ai connu l'enfer”
INTERVIEW. Il transforme les épaves de voitures bonnes pour la casse... en mobilier design !