PHOTOS - Princesse Eugenie : maman heureuse et tout sourire pour quitter l'hôpital avec son fils

·1 min de lecture

La princesse Eugénie d'York et son mari Jack Brooksbank sont aux anges. Vendredi 12 février, ils ontont quitté l'hôpital de Portland avec leur fils, né le 9 février dernier. Radieuse, elle arborait une robe à carreaux et un manteau camel Max Mara, comme le rapporte le site du Daily Mail. La cousine de William et Harry a accouché dans la très luxueuse maternité privée située en plein coeur de Londres et très prisée par la famille royale. La princesse Eugenie et sa soeur aînée Beatrice y sont nées. Mais aussi par des stars comme Victoria Beckham. Prix de l'hébergement ? Pas moins de 500.000 livres sterling ! Dîner gastronomique, un tea time raffiné, suites spacieuses mais aussi massages et bagagiste... La maternité propose des prestations dignes d'un palace.

Pour le moment, ni le nom, ni le visage du bébé ne sont encore connus par le grand public. La seule photo du bébé est celle de ses mains, postée par la princesse Eugenie sur Instagram. Situé onzième sur la liste de succession au trône britannique, le nouveau-né n'aura pas de titre royal car il ne peut pas l'hériter de son père. De plus, la fille du prince Andrew souhaite que son enfant soit libre de ses obligations royales, a expliqué un ami au Daily Mail. "Eugenie est catégorique sur le fait qu'elle veut autant que possible garder son enfant hors des feux des projecteurs", peut on lire. Le neuvième petit-enfant de la reine d'Angleterre n'exercera donc aucune fonction officielle.

Article écrit en collaboration avec l'agence (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Laura Smet ravissante et au naturel : ce rare selfie posté sur Instagram
Carla Bruni canon : bikini à sequins et petits cœurs, cette vidéo qui refait surface
Camélia Jordana émue et intense répond à ceux qui lui "prêtent une parole qui n’est pas la sienne"
Michel Drucker : ce qu'il a refusé à Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy
Véronique Jannot sur sa fille Migmar : "devenir maman à 57 ans, c'est un tsunami"