Photos de policiers placardées à Épinay-sur-Seine: Darmanin condamne la "démonstration de force de certains voyous"

Jeanne Bulant
·1 min de lecture
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en visite dans un commissariat ce mardi soir. - BFMTV
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en visite dans un commissariat ce mardi soir. - BFMTV

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a condamné, ce mardi sur BFMTV, la "démonstration de force absolument inacceptable de certains voyous", alors que des photos personnelles de policiers ont été placardées à la mi avril dans des immeubles d'Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis.

Devant la presse, Gérald Darmanin a d'abord dénoncé "les violences urbaines" qui ont eu lieu dans la nuit du vendredi 16 avril au samedi 17 avril dans la commune, avant d'évoquer la vingtaine de photos de policiers du commissariat de la ville affichées dans un immeuble, "comme pour dire qu'ils les connaissaient et qu'ils allaient se venger".

"La justice va confondre et condamner ces personnes"

"Je sais que la justice poursuit son travail et va confondre et condamner ces personnes", a ajouté le ministre de l'Intérieur lors de son déplacement.

Des photos de policiers ont été découvertes placardées dans un hall d'immeuble à Epinay-sur-Seine, dans la nuit de mercredi à jeudi, a confirmé BFMTV une source policière. Au total, 25 affiches ont été recensées, selon nos informations. Imprimées sur des feuilles A4 et collées sur les murs d'un immeuble et dans les halls, ces images proviennent de Facebook. Elles montrent deux policiers de la brigade de nuit du commissariat d'Epinay-sur-Seine, ainsi que la femme de l'un d'eux, également policière. À l'Assemblée nationale, Gérald Darmanin avait alors condamné ces actes qu'il considère comme "des menaces clairement établies", et déploré une "intimidation".

Article original publié sur BFMTV.com