PHOTOS - Oscars : les 50 robes les plus sexy des stars

1 / 52

PHOTOS - Oscars : les 50 robes les plus sexy des stars

C'est l'événement que le monde entier attend. Ce lundi 10 février, le Théâtre Dolby à Los Angeles, en Californie, ouvrira ses portes à une pléiade de stars à l'occasion de la 92ème cérémonie des Oscars. Si elle récompense avant tout les grands noms de la musique et du septième art pour leur travail, cette soirée est aussi l'occasion pour les célébrités de montrer leurs tenues les plus belles, originales et même sexy. Au fil des années, elles ont été nombreuses à enflammer le tapis rouge en assumant leur silhouette voluptueuse à l'image d'Ashley Graham dans une robe Rubin Singer en 2018, ou en osant la transparence et les décolletés très plongeants comme Emily Ratajkowski en 2016 et Miley Cyrus, lors de la dernière cérémonie en 2019.

Adopté par Charlize Theron dans une robe bleu pâle de la griffe Dior, Alessandra Ambrosio, Kate Hudson et Rachel McAdams, le dos nu pourrait faire - une fois de plus - son apparition aux Oscars 2020. L'événement est aussi l'opportunité pour certaines autres célébrités de dévoiler leurs atouts comme Taylor Swift et Kendall Jenner. En 2016, la chanteuse avait révélé ses jambes galbées avec une robe fendue d'Alexandre Vauthier. De son côté, le mannequin était allé encore plus loin en 2019 avec une robe couture de Rami Kadi.

Avant elles, d'autres stars avaient enflammé l'événement. On se souvient notamment de Nicole Kidman et d'Hillary Swank qui avaient toutes deux choisi des dos nus renversants pour leurs apparitions respectives en 2000 et 2005. Jennifer

Retrouvez cet article sur GALA

Sandrine Quétier bientôt candidate dans Danse avec les stars ? Sa réponse très cash
PHOTO - Jade Hallyday prend du bon temps avec la fille de Pascal Balland à Los Angeles
VIDÉO - Enrico Macias touché par une belle surprise de ses petits-enfants
Arthur et Mareva Galanter : un couple très taquin, la preuve !
Mariage de Beatrice d’York : son joli geste pour sa grand-mère Elizabeth II, éprouvée par le Megxit