PHOTOS - Jolie peau : comment passer l'hiver avec le masque ?

·1 min de lecture

À moins d’avoir vécu dans une grotte ces derniers mois, vous avez forcément déjà entendu le mot « maskné » (parfois écrit « mascnée »). Ce terme étrange est en réalité la contraction des mots « masque » et « acné », et fait référence aux boutons et imperfections occasionnés par le port du masque. Le problème ? Porter un masque toute la journée entraîne un frottement du tissu qui a pour conséquence d’affaiblir la barrière cutanée, donc de sensibiliser l’épiderme et de révéler ou d’aggraver les rougeurs, les irritations (voire de causer des brûlures), les inflammations et la sécheresse cutanée.

Il n’est donc pas rare de voir apparaître des réactions cutanées comme des boutons et autres imperfections sur les peaux qui n’en ont pas beaucoup d’habitude (le fameux maskné), mais aussi des pathologies type dermatite atopique ou eczéma. Toutes les peaux peuvent être concernées, avec des problèmes différents et malheureusement, le froid a tendance à aggraver la situation…

> 40 ans pour éviter le maskné et avoir une jolie peau

Le seul port du masque est responsable de bien des désagréments cutanés. Le problème ? En hiver, le froid peut avoir les mêmes conséquences, en particulier sur les peaux sensibles et intolérantes, mais aussi sur les peaux sèches comme l’explique le Dr Deshayes, dermatologue et consultant scientifique CeraVe. Forcément, la combinaison port du masque + froid empire les choses, même pour ceux qui jusqu’alors n’avaient pas vraiment ressenti d’effets secondaires du port (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Cheveux bouclés : maîtrisez le Hair Plopping pour de jolies boucles
Piercing à l’oreille : 5 questions que tout le monde se pose
Cheveux : comment bien choisir son lisseur ?
Détox après fêtes : comment rattraper les excès et retrouver la forme
PHOTOS - Coiffure de fête : un chignon tressé comme Kate Middleton et Letizia D'Espagne !