PHOTOS Jade Leboeuf : en lingerie en dentelles, elle éblouit sa communauté

L'été dernier, la vie de Jade Leboeuf changeait pour toujours, tout comme celle de son mari, Stéphane Rodrigues : en effet, le mannequin donnait naissance à leur premier enfant, Elon James. Une grande joie, mais qui a laissé place à quelques doutes, parfois. "La maternité est une aventure magnifique mais ça ne veut pas dire que c’est tout rose tous les jours, écrivait-elle sur Instagram quelques semaines après la naissance de son fils. La vérité c’est que c’est difficile. On a une responsabilité énorme, la fatigue est très présente, on a peur de mal faire les choses, on est constamment en alerte du moindre bruit, de la moindre anomalie. C’est éprouvant au quotidien. On finit par pleurer d’épuisement, d’incompréhension et on se met à culpabiliser d’éprouver ces sentiments". Malgré cela, Jade Leboeuf a repris aussi des activités plus normales et depuis quelques mois, elle affiche de nouveau sa plastique parfaite sur les réseaux sociaux.

Illustration, ce mercredi 21 avril. Dans le coin droit du cliché, Jade Leboeuf pose face à un miroir dans une lingerie en dentelle noire qui lui va sublimement bien. Dans le reflet, on aperçoit le magnifique corps de la fille de Franck Leboeuf, et en premier plan, ses fesses galbées. Si elle prend la pose ainsi, c'est dans le cadre d'un partenariat avec une célèbre marque de décoration, pour mettre en avant une lampe qui se situe sur le cliché. Pas sûr, cependant, que les internautes regardent l'objet en premier... "Ah c'est la lampe (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Patrick Bruel : son très beau geste en hommage aux soignants
Sheila invitée à promouvoir le vaccin AstraZenecca ? Elle réagit à une plaisanterie de Bertrand Chameroy
"Parfois, elle va trop loin" : Jennifer Lauret (Julie Lescaut) juge les positions contestées de Véronique Genest
Meghan Markle : son rôle clé joué auprès de Chrissy Teigen après sa fausse couche
Le meilleur pâtissier : la drôle de remarque de Julia Vignali à sa remplaçante, Marie Portolano