Photos intimes, chantage et Arabie saoudite... On vous explique le bras de fer entre le patron d'Amazon Jeff Bezos et un tabloïd proche de Donald Trump

franceinfo
Le milliardaire américain accuse le "National Enquirer" de chantage, dans une tribune publiée jeudi 7 février.

Jeff Bezos accuse l'hebdomadaire à scandale National Enquirer d'avoir essayé de le faire chanter. Dans un long texte publié jeudi 7 février, le PDG et fondateur d'Amazon affirme que le tabloïd l'a menacé de publier des photos intimes, s'il ne renonçait pas à enquêter sur la manière dont le titre s'est procuré des informations sur sa liaison extra-conjugale. Cette accusation est le dernier épisode en date d'un différend entre Jeff Bezos et l'Enquirer. Nous vous résumons cette affaire en quatre actes.

Acte 1. Le tabloïd publie un article compromettant sur Jeff Bezos

Le bras de fer entre le patron d'Amazon et le National Enquirer débute le 10 janvier. Ce jour-là, le tabloïd publie un article de 11 pages sur une liaison qu'aurait eu Jeff Bezos avec Lauren Sanchez, une ancienne présentatrice de télévision. La veille de la parution de cette édition, Jeff Bezos et sa femme MacKenzie annonçaient leur divorce, après vingt-cinq ans de mariage.

La "plus grosse enquête de l'histoire de l'Enquirer" s'appuie sur des photos du couple prises par des paparazzis et sur des retranscriptions de SMS qu'aurait envoyés Jeff Bezos, précise le New York Times (en anglais). Le tabloïd se vante même d'avoir suivi le couple "à travers cinq États et sur [64 000 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi