PHOTOS HPI : ces célébrités qui ont la même particularité qu'Audrey Fleurot dans la série de TF1

·1 min de lecture

TF1 n'avait pas réalisé de tels scores d'audience depuis le lancement de Clem, en 2006. Diffusée chaque jeudi depuis le 29 avril dernier, la série HPI rencontre un succès phénoménal. Alors que près de 10 millions de téléspectateurs avaient suivi les deux premiers épisodes, ils avaient été près de 500 000 de plus à répondre présent la semaine suivante. D'ailleurs ce jeudi 13 mai, bien que légèrement en baisse - avec 9,17 millions d'adeptes -, la série a une nouvelle fois écrasé la concurrence. Un succès que la chaîne doit à l'actrice principale, la pétillante Audrey Fleurot, mais aussi aux intrigues bien ficelées. Sans compter sur la notion de haut potentiel intellectuel (HPI), qui n'était jusqu'alors que très peu évoquée dans les médias. Pourtant, que ce soit en France ou outre-Atlantique, de très nombreuses célébrités sont concernées ! A commencer par Pierre et Fred de L'amour est dans le pré, qui ont d'ailleurs donné leur avis sur la série.

Considérés tous deux comme HPI, Pierre et Fred ont révélé que c'était également le cas de leur fils de huit ans, Gabriel. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont beaucoup apprécié la démarche de TF1. "C'est très positif d’attirer l’attention sur ce sujet, briser les tabous faisant que les HPI peuvent se sentir illégitimes d’être différents, hors normes, rejetés. Merci de montrer que nous existons", s'est réjouie Frédérique sur Instagram. Mais ils sont loin d'être les seuls concernés ! En effet comme le révèle Gala, ce serait également (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mel B (Spice Girls) en femme battue : la chanteuse s’illustre dans un clip sur les violences conjugales
Pierre-Jean Chalençon payé pour envoyer des vidéos personnalisées : Bertrand Chameroy se moque de lui
Palmashow : comment David Marsais s’est fait virer de McDonald’s
Alessandra Sublet confirme sa rupture avec Jordan Deguen, après "deux ans et demi" de relation
Akhenaton : son coup de gueule après l’annulation des concerts-tests à Marseille