PHOTOS. Grammy Awards 2019 : Meghan Trainor ose le décolleté ultra-plongeant

La traditionnelle cérémonie des Grammy Awards s'est déroulée dans la nuit de dimanche 10 au lundi 11 février, à Los Angeles. Pour l'occasion, Meghan Trainor est apparue plus sexy que jamais, vêtue d'une combinaison blanche immaculée au décolleté ravageur...

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 février s'est tenue la mythique cérémonie des Grammy Awards, à Los Angeles. Comme chaque année, les plus grandes stars internationales de la chanson, mais aussi du cinéma et du mannequinnat, se sont données rendez-vous lors de cette prestigieuse soirée. Et si certaines célébrités comme Katy Perry et Cardi B sont venues vêtues de tenues pour le moins extravagantes, d'autres ont préféré miser sur le sexy...

C'est justement le cas de Meghan Trainor, venue accompagnée de son cher et tendre, l'acteur Daryl Sabara qu'elle a récemment épousé pendant les fêtes de fin d'année. Les deux tourtereaux ont pris la pose sur le tapis rouge, tantôt en train de s'embrasser, tantôt en train de sourire aux photographes présents. Absolument sublissime, Meghan Trainor portait une combinaison blanche immaculée aux allures de tenue de mariée.

Très élégante et minimaliste, sa combinaison aux épaules structurées et à la coupe flare était accessoirisée d'une fine ceinture sertie de diamants. Une rivière étincelante que l'on retrouvait aussi sur ses manches, ses épaules ainsi que le long de ses jambes. Et pour mettre en valeur sa silhouette de rêve, l'interprète de "All About That Bass" avait misé sur un décolleté XXL pour le moins impressionnant... Qui a dit qu'une mariée ne pouvait pas être sexy ?

Retrouvez cet article sur Closermag.fr

"J'ai trop la trouille" : pourquoi Benoît Poelvoorde n'a jamais voulu devenir père
VIDÉO. "J'essaie d'éviter ses appels" : les surprenantes confidences d'Alain-Fabien Delon sur sa maman
VIDEO. Alain-Fabien Delon gêné par une question sur son père : "Je ne vais pas faire l'analyse psychiatrique de mon papa"
VIDEO. Jean-Marie Bigard "choqué" par les propos de François Berléand sur les Gilets jaunes
En pleine affaire "Ligue du LOL" Karine Le Marchand pousse un coup de gueule contre le cyberharcèlement : "une épidémie de lâches"