PHOTOS - Elizabeth II et le prince Charles réunis : moment de complicité à Balmoral

·1 min de lecture

La pause estivale de la reine a officiellement touché à sa fin. Si elle a passé tout l’été dans son domaine à Balmoral, en Écosse, la reine Elizabeth II vient de faire l’une de ses premières apparitions médiatiques. Elle était avec son fils, le prince Charles de Galles, pour un événement bien particulier. Tous les deux ont inauguré le « Plant a Tree for the Jubilee » (Plante un arbre pour le jubilé), une initiative citoyenne annoncée depuis mai 2021 et qui a pour objectif de célébrer les 70 ans de règne de la reine Elizabeth II, qu’elle fêtera en 2022. Concrètement, d’octobre 2021 à fin 2022, un réseau d’arbres va être planté par des particuliers, des groupes communautaires, des écoles, des entreprises, des associations, etc.

Ainsi, ce vendredi 1er octobre a marqué le début de cette année de plantation de cette canopée verte en hommage à la reine d’Angleterre. Pour la première journée, la reine et le prince Charles ont planté, dans le domaine de Balmoral, un hêtre cuivré avec l’aide des élèves de l’école primaire de Crathie. Durant cette activité forestière, la reine et son héritier ont partagé un réel moment de complicité. Selon Hello Magazine, lorsque la reine a versé la terre autour de l’arbre fraîchement planté, le prince Charles a plaisanté en disant : « Espérons qu’il survivra ». Insinuerait-il que la reine n’aurait pas la main verte ?

La reine Elizabeth II est le premier monarque de l’Histoire d’Angleterre à fêter un jubilé de platine, avec une célébration qui se déroulera (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Isabelle Balkany roule pour Eric Zemmour : "Ras-le-bol des candidats médiocres !"
Le saviez-vous ? Joe Biden : son fils Hunter a eu une liaison avec la veuve de son frère
"On s'engueulait tout le temps" : Marlène Schiappa évoque sa séparation avec son mari Cédric
Une affaire aussi ancienne que le meurtre du petit Grégory résolue : un espoir pour les Villemin ?
Fabienne Carat future maman pleine de doutes au sujet du bébé : "Je ne savais pas si j'allais le garder"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles