PHOTOS - Diana : zoom sur les héritiers qui perpétuent le mythe

·1 min de lecture

S'ils sont ses héritiers directs, les plus connus en raison de leurs rôles respectifs au sein et en dehors de la monarchie, le prince William et le prince Harry ne sont pas les seuls à faire vivre la mémoire de Lady Diana. Leurs cousins ont aussi leur rôle à jouer dans la longévité du mythe de la princesses des cœurs. Avant sa tragique mort, le 31 août 1997, la princesse de Galles a eu la joie de devenir tante grâce à son frère, le comte Charles Spencer, et ses deux sœurs aînées, Lady Sarah McCorquodale et Lady Jane Fellowes. Chez les Spencer, nombreux sont les visages rappelant la légende de Lady Diana. Le 19 juillet 1980, soit trois ans après son mariage avec Robert Fellowes, la baronne Jane Fellowes a donné naissance à sa première fille, l'honorable Laura Fellowes. Elle a été suivie par un frère, du nom de George le 23 mars 1983, et d'une seconde fille, Eleanor, le 20 août 1985.

Leurs apparitions sont rares, ce qui ne les empêche guère de cultiver des liens complices avec les autres membres de la famille royale. L'aînée de la fratrie est d'ailleurs l'une des marraines de la princesse Charlotte de Cambridge. Heureuse épouse de Neil Edmund McCorquodale - après une courte idylle avec le prince Charles, Lady Sarah est la mère d'Emily, née le 2 juillet 1983. La résistante de la famille Spencer : en 2003, elle a été diagnostiquée avec une forme rare de cancer de la colonne vertébrale, le plasmocytome. Combat dont elle est sortie triomphante. Le 17 novembre 1984, Emily est devenue (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Ivanka Trump touche une rente d'actrice
Accouchement de la princesse Eugenie : qui est le papa Jack Brooksbank ?
"C'est le jeu ma brave Lucette" : Alessandra Sublet face aux jalousies à la télé
Le prince Harry dépouillé de ses titres : il ne compte pas se laisser faire
PHOTOS - Couple mythique : Jane Birkin et Serge Gainsbourg