PHOTOS « Je me déteste » : Camille Cerf raconte sa mésaventure lors de son dernier voyage

·1 min de lecture

Les galères dans les voyages, les transports et dans toutes circonstances, on a tous plus ou moins déjà connu. Mais Camille Cerf semble être championne en la matière. Il y a quelques jours, alors qu’elle se rendait à Paris pour les besoins d’un shooting photo pour sa collaboration avec une marque de lingerie, Miss France 2015 était victime d’un accident de voiture : « On a eu un accident avec mon chéri. Heureusement, on avait nos ceintures et je ne roulais pas très vite. Personne n’a été blessé. On a vraiment eu peur » expliquait-elle à ses abonnés sur Instagram. Quelques mois plus tôt, elle voyait s’échapper son petit chien Roméo par les portes de l’hôtel dans lequel elle se trouvait. Dans son malheur, Camille Cerf avait alors eu de la chance. La jeune femme, dont l’alerte donnée sur Instagram avait fait le tour des réseaux, avait finalement retrouvé son fidèle compagnon grâce à la mobilisation de toute sa communauté. Ce jeudi 20 mai, c’est une tout autre aventure que la Nordiste de 26 ans a vécue.

A Amsterdam pour le travail, Camille Cerf était toute contente de rentrer enfin chez elle, à Lille. Mais le voyage de l’ancienne reine de beauté ne s’est pas déroulé comme elle l’avait imaginé. Son trajet coupé par une correspondance, Camille Cerf n’avait que peu de temps entre les deux et s’est donc précipitée. Résultat des courses : sa valise est restée dans le premier train.

Dans sa story Instagram, Camille Cerf n’a pas attendu pour dévoiler sa mésaventure : « Qui c’est qui a oublié (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Salma Hayek proche de la mort : touchée par la Covid-19, l'actrice raconte son calvaire
Diego Maradona : son équipe médicale poursuivie pour homicide volontaire
Sylvie Vartan : son plus grand regret concernant son fils, David Hallyday
Cette semaine dans Voici : l’escapade romantique de Brigitte et Emmanuel Macron
VIDEO Affaire conclue : les téléspectateurs lassés de Julien Cohen ? Son comportement agace la Toile