PHOTOS Cristina Cordula : des clichés inédits de son mariage dévoilés

·1 min de lecture

Si l’automne est la saison des amours, ce n’est pas comme cela que ça se passe pour Cristina Cordula. L’animatrice la plus lookée d’M6, star des Reines du Shopping, a fait la rencontre d’un certain Frédéric Cassin. Entre les deux, le courant est vite passé. Un avantage pour l’homme d’affaires : « Quand on s’est connu, il s’habillait d’une façon que j’aimais moins. Mais je ne l’ai pas relooké, c’est lui aussi qui a eu envie de changer. Quand on fait les boutiques, je lui dis que je trouve certaines pièces sympas, mais je ne le force à rien. C’est venu de lui-même et maintenant, il est super looké ». Cet échange de bons procédés semble fonctionner. Le 6 juin 2017, Cristina Cordula et Frédéric Cassin se mariaient dans la ville de Capri en Italie. Et quatre ans plus tard, l’amour, la complicité et la mode sont toujours au rendez-vous. Pour célébrer ces noces de cire, Cristina Cordula a dévoilé deux clichés inédits de la cérémonie sur son compte Instagram.

Sur la première, on découvre la maman d’Enzo, en robe jaune, le bouquet à la main, au bras de son jeune époux. Sur la seconde, Cristina Cordula change de robe mais reste lovée contre Frédéric, sourire XXL aux lèvres, marque de son bonheur absolu.

Les fans de Cristina Cordula n’ont pas manqué d’afficher leur joie de voir l’animatrice toujours aussi heureuse : « Vous êtes ravissante et heureuse », « Que vous êtes beaux », « Ça fait du bien tout ce bonheur » lit-on dans les centaines de commentaires postés. Comme quoi, être une reine (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Laeticia Hallyday toujours en deuil de Johnny Hallyday : son témoignage déchirant
Meghan et Harry parents : ont-ils fait déposer le nom de Lilibet Diana ? Cette découverte qui intrigue
Prince Harry de retour en Angleterre : la date de son retour dévoilée
VIDEO Francis Lalanne accusé d’avoir frappé un journaliste de Quotidien : son avocat réplique
Menaces de viol et de mort, procès : Laetitia Milot revient sur les horreurs de son fan obsessionnel