PHOTOS - Ici tout commence : découvrez la vie amoureuse des acteurs

·1 min de lecture

Tandis que Ici tout commence cumule les succès sur l'antenne de TF1, avec qui ses stars célèbrent-elles le triomphe du spin-off de Demain nous appartient ? Côté cœur, certains membres du casting de la série sont plus chanceux que d'autres. Ils ne sont ainsi que peu à avoir trouvé l'âme sœur. Après avoir partagé le quotidien de Peter Kröner, père de son fils unique Luigi, puis celui de Bixente Lizarazu, Elsa Lunghini a retrouvé l'amour au côté d'Aurélien Cheval. Un décorateur dans le cinéma et la publicité, concepteur de décors et musicien qu'elle a épousé en 2013. Frédéric Diefenthal fait aussi partie de ces rares visages du feuilleton à vivre une belle histoire.

Autrefois en couple avec Claire Keim puis marié à Gwendoline Hamon, la mère de son fils Gabriel (dont il a divorcé en 2013), l'interprète d'Antoine Myriel roucoule dans les bras d'une certaine Stéphanie. Une femme de l'ombre devenue maman de son deuxième enfant, un garçon dont le prénom reste secret qui a vu le jour en 2018. Enfin, séparée de Philippe Lellouche depuis 2017 et dans l'attente d'une officialisation de son divorce avec l'acteur et réalisateur, Vanessa Demouy a fait la rencontre d'un bel inconnu dont elle n'a pas encore dévoilé l'identité. Celle qui campe le rôle de Rose Latour sur le petit écran a tout de même révélé cette histoire sur son compte Instagram au mois de mai 2020.

D'autres comme Catherine Marchal ou encore Francis Huster ont pu se prêter au jeu de l'amour. La première est séparée d'Olivier Marchal, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Abus sexuels : Éric Dupond-Moretti prévient, « La justice ne se rend pas sur les réseaux sociaux »
« C’est navrant » : La ministre Frédérique Vidal qui n'a pas convaincu le clan Macron
PHOTOS - Un si grand soleil : avec qui les acteurs sont-ils en couple ?
Flashback - Guy Lux : sa double vie avec Muriel Montossey révélée par la mort de leur enfant
Karine Lacombe défaitiste sur la vaccination : "A ce rythme, on n'y sera pas avant plusieurs années"