PHOTOS - Les Bleues du tennis reçues par le couple Macron à l’Elysée : la fête (un peu) gâchée par la blessure de Julien Benneteau

Elles ont ramené la coupe à la maison. Le 10 novembre dernier, les Bleues remportaient en Australie la Fed Cup 2019 après des semaines intenses de compétition. Et c'est à peine descendues de l'avion, que Alizé Cornet, Fiona Ferro, Caroline Garcia, Kristina Mladenovic et Pauline Parmentier, ont été reçues par Emmanuel Macron dans les salons de l'Elysée, avec leur entraîneur Julien Benneteau. Comme le rapporte Le Parisien, les joueuses sont arrivées au palais présidentiel toutes vêtues de petites robes noires, loin de leur brouille entre coéquipières, où elles ont fièrement posé à côté de leur trophée, entourée du président de la République et de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Félicitées par Emmanuel Macron, les tenniswomen ont ensuite reçu les louanges de Julien Benneteau, qui a salué des "femmes admirables". Et tandis qu'elle ne figurait pas sur les photos officielles de cette rencontre et ne les a pas reçu au départ avec son époux, Brigitte Macron a fait une petite apparition à la fin de la soirée pour saluer les cinq championnes, et poser fièrement à leurs côtés sur le perron de l'Elysée. Un moment de joie qui a quelque peu été gâché par la blessure de l'entraîneur des Bleues du tennis, qui s'est cassé le pied gauche après avoir célébré leur victoire. "Je n’ai pas fait n’importe quoi. C’est un pas de danse. ‘Danse avec les stars’, ça va être très compliqué… Mon pied a cédé. Je me suis retourné le pied, je suis mal retombé", a ainsi expliqué Julien Benneteau, comme

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron, adepte du "management par la terreur" : cette phrase qui fait frémir les ministres
Brigitte Macron, sévèrement critiquée par Dominique de Villepin au sujet de la nouvelle décoration de l’Elysée
Emmanuel Macron sous la douche, Brigitte enfermée : cette soirée cocasse à l’Elysée
La sécurité de Brigitte Macron prise à la légère par l'Elysée? Cette phrase édifiante
Emmanuel Macron pris à parti par une Réunionnaise : la discussion hallucinante