PHOTOS : C'est quoi une crème anti pollution ?

·1 min de lecture

Le chiffre fait peur : 80 % du vieillissement cutané serait lié aux agressions extérieures : UV, conditions climatiques, mais aussi pollution. Et attention, la pollution ne concerne pas uniquement les personnes vivant en milieu urbain (particules, gaz, ozone, dioxyde de soufre), puisqu’elle est en effet présente aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de nos logements (teintures, peintures, bois de chauffage). Le hic, c'est que cette pollution génère du stress oxydatif, dont les conséquences sont visibles sur la peau : rides, taches, perte de fermeté et bien souvent imperfections. Sans compter qu'à force d'agression, la peau perd ses capacités à se défendre et à s'auto-réparer. Avec à la clé, un teint terne, une peau déshydratée et sensibilisée, donc fragile.

La solution ? Adopter au quotidien un soin dit "anti-pollution". Et quand on sait que 92% de la population mondiale vit dans un environnement pollué, il y a urgence à faire quelque chose pour son organisme et sa peau. Pourquoi ? Ces soins agissent comme de véritables boucliers. En fait, « ce type de soin bloque le stress oxydatif, renforce la peau et ses défenses immunitaires tout en empêchant l’adhésion des particules de pollution », explique Virginie Fera, directrice innovation et efficacité cutanée Yves Rocher.

Leurs formules "futées" contiennent des actifs comme des micro-algues, l'extrait de Ginseng ou de la Capucine de Bretagne qui oxygènent et détoxifient les cellules de la peau, qui apaisent les sensations d'inconfort (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Les 36 nouveaux soins visage de l'automne-hiver 2021-2022
PHOTOS - A-t-on forcément des problèmes de libido et de sexualité à la ménopause ?
PHOTOS - Variations hormonales, qualité de la peau… tout savoir sur la ménopause
PHOTOS - Octobre rose : 15 marques de cosmétiques engagées à découvrir
PHOTOS - Maquillage yeux : comment faire pour que les cils poussent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles