Photographie. Wim Wenders à Ground Zero, en 2001 : “Tout était calme et silencieux”

·1 min de lecture

L’Imperial War Museum, à Londres, expose des clichés que Wim Wenders a pris sur le site du World Trade Center, à New York, juste après les attaques du 11 septembre 2001. Le cinéaste et photographe allemand se remémore ses impressions sur le lieu des attentats.

<![CDATA[/* ><!]]>*/ “C’était comme travailler dans un immense cimetière. Tout était calme et silencieux. Les conversations se faisaient à voix basse. De temps en temps, une corne sonnait. Et tout le monde enlevait son casque de sécurité parce que cela signifiait que quelqu’un, à un endroit, avait trouvé des restes humains.”

Wim Wenders

Dans les semaines qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001, Wim Wenders a pu se rendre sur le site de Ground Zero, à Manhattan, là où les tours jumelles du World Trade Center s’étaient effondrées. Le cinéaste (Paris, Texas, Les Ailes du désir, Buena Vista Social Club…) et photographe allemand, né en août 1945 dans la ville de Düsseldorf dévastée par les bombardements alliés, est de longue date obsédé par les ruines et les paysages de désolation.

À lire aussi: Se souvenir du 11 septembre 2001. Se souvenir du 11 septembre 2001

Une apocalypse d’acier et de béton

Après les attaques perpétrées par le réseau Al-Qaida, las de faire des cauchemars mettant en scène des tours en train de s’écrouler, il a tenté de se rendre sur les lieux de la tragédie. “Je voulais essayer d’exorciser cette catastrophe. Et je me suis dit que si je pouvais aller voir les lieux

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles