Photographie : le grand retour de l’appareil photo jetable

Les appareils photo jetables font leur grand retour. La photographie argentique est à la mode : dans sa boutique parisienne, Jean-Claude Gaboriau reçoit une centaine de ces boîtiers par semaine pour en faire développer la pellicule. "C’est essentiellement une clientèle de jeunes", analyse-t-il. Le premier modèle jetable, sorti dans les années 1990, était un objectif emballé dans du carton. Au pied de la tour Eiffel, à Paris, c’était l’objet incontournable des vacances. Développées puis numérisées Équipé d’un flash, léger et même parfois étanche pour la plage, il était à peine plus cher qu’une pellicule. En 1998, 17 millions d’appareils ont été vendus en France. Mais dans les années 2000, l’appareil photo jetable a été remplacé par le numérique. Comme un pied de nez aux smartphones, il fait son retour, à la différence près qu’une fois développées, les photos sont numérisées, et se retrouvent sur les réseaux sociaux.