Un photographe de l'agence Reuters tué en Afghanistan

·1 min de lecture

Danish Siddiqui, un photographe de Reuters lauréat du prix Pulitzer, a été tué vendredi en Afghanistan, où il couvrait des combats entre les forces de sécurité afghanes et les talibans à proximité d'un poste-frontière avec le Pakistan, a rapporté l'agence de presse. Les forces de sécurité afghanes tentaient vendredi de reprendre la localité stratégique de Spin Boldak (Sud), tombée mercredi aux mains des talibans, quand Danish Siddiqui et un haut gradé afghan ont été tués par des tirs talibans, a indiqué à Reuters un commandant de l'armée afghane.

Danish Siddiqui, de nationalité indienne, accompagnait depuis le début de la semaine les forces de sécurité afghanes près de Kandahar, la grande ville du Sud de l'Afghanistan. "Nous cherchons de toute urgence plus d'informations et travaillons avec les autorités de la région", ont déclaré dans un communiqué le président, Michael Friedenberg, et la rédactrice-en-chef, Alessandra Galloni, de Reuters. "Danish était un journaliste exceptionnel, un mari et un père dévoué, et un collègue très apprécié. Nos pensées vont à sa famille en ces moments terribles", ont-il ajouté.

Prix Pulitzer en 2018

Le photographe avait annoncé un peu plus tôt vendredi à Reuters avoir été blessé à un bras. Il était soigné et récupérait quand des combattants talibans qui faisaient retraite de Spin Boldak sont tombés sur le lieu où il se trouvait, selon le commandant cité par Reuters. L'agence a précisé ne pas être en mesure de vérifier indépendamment ces affirma...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles