Photographe agressé à Reims : deux nouveaux suspects, mineurs, mis en examen

·1 min de lecture

Deux nouveaux suspects, mineurs, ont été mis en examen jeudi 20 mai dans l'enquête sur la violente agression d'un photojournaliste à Reims fin février. Les deux adolescents, au casier judiciaire vierge mais connus des services de police, sont notamment accusés de tentative de meurtre pour l'un et de non-assistance à personne en danger pour le second.

L'enquête concernant la violente agression du journaliste et photographe Christian Lantenois dans le quartier de Croix-Rouge, à Reims, le 27 février dernier, progresse. Après le grand coup de filet mené par la police dans le quartier mardi 18 mai, deux mineurs ont été mis en examen par le parquet de Reims, selon l'AFP.Le premier âgé de 17 ans, " sans antécédent au casier judiciaire mais déjà connu des services ", a été mis en examen " du chef de tentative de meurtre aggravé, et participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations ", détaille le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette dans un communiqué. Il lui est reproché " d'avoir pris l'appareil photo de la victime avant qu'elle ne reçoive des coups, et l'avoir donné au principal mis en cause - déjà mis en examen début mars - qui a ensuite asséné des coups sur le crâne ". Interrogé, le suspect a " reconnu avoir pris l'appareil photo avant de le donner, mais nie toute intention criminelle ". Il a été placé sous contrôle judiciaire.À LIRE AUSSI : Agression d'un photographe à Reims : "La preuve des dangers quotidiens vécus...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Haïti : le massacre de Kazal dans le viseur de jeunes photographes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles