PHOTO Vincent Cassel : « choqué » par une décision du gouvernement, il pousse un coup de gueule

·1 min de lecture

Il y a vingt-cinq ans, Vincent Cassel jouait Vinz dans le film culte La Haine, de Mathieu Kassovitz. Film qui dénonçait les violences policières en banlieue en décrivant la nuit de trois jeunes de la cité des Muguets après une bavure policières ayant déclenché des émeutes. Violences qui sont toujours au cœur de l’actualité, vingt-cinq ans après. « Je ne peux pas parler du film sans parler de ce qui se passe aujourd’hui, pas seulement aux États-Unis mais partout dans le monde, à savoir que les brutalités policières sont toujours d’actualité », constatait Mathieu Kassovitz en mai dernier, ajoutant : « On se demande qui est responsable, les seuls responsables ce sont les politiques. Nous acceptons que les policiers fassent des erreurs mais nous demandons la justice, et les politiques ne la rendent pas. Ce sont eux qui sont responsables de la philosophie d’impunité que trimbalent avec eux les policiers. »

Avec la loi « sécurité globale », le gouvernement a décidé de « protéger ceux qui nous protègent », a expliqué le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. L’article 24 prévoit de pénaliser la diffusion malveillante de l’image des forces de l’ordre à un an de prison et 45 000 euros d’amende. Article qui, malgré la polémique, a été adopté par les députés à l’Assemblée nationale, vendredi 20 novembre. De quoi faire vivement réagir le héros de La Haine, Vincent Cassel. « L’article 24 visant à interdire de filmer la police est adopté ! », a-t-on pu lire sur une publication sur son compte (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Valéry Giscard d'Estaing va mieux : l'ancien président de la République est sorti de l'hôpital
PHOTOS Les stars et le reconfinement : un job à plein temps
Emma Corrin hospitalisé durant le tournage de The Crown, l'interprète de Lady Di se livre sur sa mésaventure
Nagui : après avoir été atteint par la Covid-19, il donne de ses nouvelles et raconte son calvaire
PHOTO Dimitri Payet papa pour la 4e fois : il dévoile le sexe et le prénom de son bébé