PHOTO "Ma vie n'a plus de sens" : Sara (Koh-Lanta) fait de tristes confidences

·1 min de lecture

Sara fait partie des candidats qui ont marqué l'histoire de Koh-Lanta. En 2012, lors de sa première participation en Malaisie, elle s'était distinguée par sa personnalité hors du commun et ses phrases cultes, dont la très célèbre "Y'a pas de fatigue qui soit !" Entrée dans le coeur des téléspectateurs, elle a donc tout naturellement été appelée pour le tournage de L'Île des héros en 2020, aux côtés de Moussa, Jessica, Teheiura ou encore Claude. Mais l'aventure a touché à sa fin plus tôt que prévu pour celle qui est coach sportive dans la vie de tous les jours. Victime d'une mauvaise chute, elle a été contrainte de quitter la compétition en raison d'une éventration au niveau de la jambe. Un incident dont la mère de famille ne s'est visiblement toujours pas remise. Opérée à plusieurs reprises du genou, elle a développé un syndrome douloureux après la pose de sa prothèse à la jambe. C'est ce qu'elle a expliqué ce mercredi 27 janvier sur Instagram, en partageant sa dernière radiographie.

Répondant à tous ceux qui lui demandent comment elle se porte, Sara a préféré faire parler des images plutôt que des mots. "A gauche un genou normal et à droite un genou en souffrance. Voilà un an que je subissais la pose d'une prothèse totale... Victime d'une algodystrophie depuis, je ne souhaite à aucun sportif cette pathologie qui peut durer jusqu'à 2 ans", a-t-elle expliqué en légende de son cliché. Une situation qui provoque un profond mal-être chez l'ancienne protégée de Denis Brogniart, laquelle (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Festival de Cannes 2021 : quand aura lieu la cérémonie ?
VIDEO Nagui : sa coupe de cheveux perturbe les téléspectateurs de N'oubliez pas les paroles
VIDEO A prendre ou à laisser : un candidat effrayé en découvrant… Louis Tomlinson dans sa chambre
Mazarine Pingeot : sa fille lui fait toujours la même blague dans le métro et c'est très gênant
Emmanuel Moire : son tendre message pour l'anniversaire du décès de son frère jumeau