PHOTO - Valérie Trierweiler émue et "impuissante" : elle raconte le combat de son filleul

·1 min de lecture

Une fois n’est pas coutume, ce jeudi 14 octobre, Valérie Trierweiler s’est confiée au sujet des graves soucis de santé qui touchent un membre proche de sa famille. Sur son compte Instagram, la journaliste de 56 ans a partagé une photo poignante et en noir et blanc d’un petit garçon, intubé et endormi, avec son doudou à ses côtés. "Déjà quatre jours que Maxence lutte encore et encore contre cet ostéosarcome qui ne cesse de progresser insidieusement", a écrit l’ex-compagne de François Hollande au sujet de celui qui n’est autre que son cher filleul.

Il s’agit d’un cancer agressif qui attaque les os et prend majoritairement pour cible des enfants et des adultes âgés de 10 à 20 ans. Transparente, Valérie Trierweiler a expliqué à ses 17 600 abonnés qu’après "une grosse inquiétude, son hospitalisation lui a permis de récupérer un peu de force et de soulager la douleur". La marraine du bout de chou a ensuite révélé qu’aucun "traitement n’a réussi à stopper cette fichue maladie", pour le moment. L’occasion pour elle de rappeler que "la recherche contre le cancer pédiatrique doit être renforcée à tout prix". "Nous sommes là à tes côtés mon petit filleul ... Impuissants, mais aimants. Avec toute ta famille. Ta maman Mary si présente, si touchante", a ajouté l’ancienne rédactrice de Paris Match, avec émotion.

Valérie Trierweiler a également partagé le lien de la page Instagram de l’association Super "Max I Mom", sur laquelle des nouvelles de Maxence sont régulièrement données aux internautes. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Yves Montand : pourquoi son fils Valentin n'a jamais rencontré Anne Drossart
Le saviez-vous ? Edith Piaf a été d’un grand soutien pour Yves Montand
Michaël Youn : pourquoi il refuse de participer à Danse avec les stars
Disparition de Gérald Thomassin : retour sur le passé tragique du comédien
Meurtre d'Hélène Pastor : son fils "soutenu" par Albert de Monaco mais...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles